Tournesol

Tournesol (huile végétale de Helianthus Annuus)

Description :

Appelée communément Soleil des Jardins, cette plante originaire du Pérou porte merveilleusement son nom. Au fur et à mesure de sa croissance, elle se tourne vers le soleil du matin jusqu’au soir. Le plus extraordinaire de cette plante est sa composition. Elle offre deux types de fleurs : les capitules qui composent sa tête et les fleurs du pourtour qui lui donnent ses belles couleurs allant du jaune vif au rouge.

Au centre se trouvent des petits tubes verts qui deviendront les graines dont l’huile est extraite.

Doté d'une longue racine capable d'aller puiser l'eau située à 2 mètres de profondeur, le tournesol est cultivé sans irrigation et s’adapte à la sécheresse. Sa culture a donc l’avantage de préserver les ressources en eau. C’est aujourd’hui un véritable atout car la gestion de l’eau devient une préoccupation importante pour protéger notre environnement. De plus, il favorise la biodiversité et contribue à une agriculture raisonnée.

Tradition :

Cultivé depuis plusieurs millénaires, le tournesol était employé par les Indiens d’Amérique du Nord pour ses propriétés alimentaires (graines et huile), médicinales et tinctoriales. Ils se servaient des coques et des pétales de tournesol pour en extraire de la teinture : les peintures faciales étaient faites à base de pétales et de pollen séchés. Ils se servaient également du tournesol à des fins thérapeutiques pour l'enlèvement verrues, le traitement des piqûres de serpent ou le traitement des coups de soleil.

Procédé d’obtention :

L’huile végétale de tournesol est obtenue par pression mécanique des graines. Il faut toutes les graines de 50 grandes fleurs pour fabriquer 1 litre d’huile.

Propriétés

Riche en acide gras essentiel Oméga-6, constituant indispensable des membranes cellulaires, l’huile de tournesol nourrit et protège les peaux agressées quotidiennement.

Elle est particulièrement appréciée pour son équilibre en acides gras : elle contient 12 % seulement d'acides gras saturés et beaucoup d'acides gras mono ou poly-insaturés, acide oléique, acide palmitique et surtout acide linoléique, qui est un acide gras essentiel.